Interview de Gaëlle Steinlein créatrice de la boutique Ma Peste Adorée

Gaëlle Steinlein créatrice de la boutique Ma Peste AdoréePour moi c'est comme un défi : augmenter les ventes, surpasser les statistiques. Le marketing est le moyen d'y arriver et c'est super intéressant...


Ma peste adorée
www.mapesteadoree.fr dans la catégorie Bijoux

Bonjour Gaëlle, peux-tu nous parler un peu de ton parcours, de qui tu es ?

Bonjour ! Je suis la créatrice des bijoux fantaisie « Ma Peste Adorée ». J'ai 28 ans, je viens du milieu de la communication, plus spécialement la vidéo. Il y a 2 ans, en parallèle de mon métier, j'ai créé une activité de création de bijoux. J'ai toujours aimé faire plein de choses à la fois et plein de choses différentes.
Les bijoux gourmands Ma Peste Adorée sont réalisés en pâte polymère (pâte fimo) mais il n'y a pas que ça.
Il y a les bijoux «crayons de couleurs » ou encore des bijoux à personnalisés avec des médailles gravées.
J'ai même une petite collection de boucles d'oreilles « Fuck » avec comme slogans « Fuck les cons » ou encore « Fuck les kilos » !

"Ma peste adorée" c'est le nom de ta boutique : pourquoi ?

Ma Peste Adorée, c'est moi et c'est pas du hasard. Chez moi c'est blanc ou noir.
Je sais être gentille, mais parfois je suis insupportable. Ma Peste Adorée, ça résume bien qui je suis et je trouve que c'est un nom de marque génial. Ça fait rigoler, les gens aiment et retiennent facilement.
Je n'imaginais pas donner comme nom à mon entreprise « Gaëlle Bijoux », pas assez original pour moi !

Quelles sont les particularités de ta boutique en ligne ?

Cette boutique, nous l'avons créé avec mon agence (22h43). J'ai beaucoup de chance d'avoir toutes les compétences à portée de main.
Cette boutique évolue sans cesse, puisque nous la gérons quotidiennement. Dès que je sens qu'il faut améliorer quelque chose, nous y travaillons.
La boutique est très réactive et mise à jour souvent. Nous sommes aussi attentifs aux tendances, aux nouveautés et aux dernières statistiques concernant le e-commerce. Ça nous permet de faire évoluer la boutique très positivement.

Quelle place occupe le marketing dans ton business ?

C'est hyper important et surtout j'aime ça. Pour moi c'est comme un défi : augmenter les ventes, surpasser les statistiques. Le marketing est le moyen d'y arriver et c'est super intéressant.
J'adore gérer le côté relation client et pour ça je fais imprimer des bons de réductions et des cartes « Merci » que je mets dans les colis de mes clientes. Je soigne aussi les emballages de mes bijoux. Après il y a le côté « internet » avec par exemple mon blog de Peste sur lequel je poste dès qu'il y a une nouveauté en boutique. Ça renforce le lien avec mes clientes et les filles qui me suivent.
Ou il y a encore le référencement. Jonathan de 22h43 y travaille beaucoup, grâce à lui je suis 1ere sur Google pour « Boutique Fimo » par exemple.

Et les réseaux sociaux dans tout ça ?

Justement, ils sont très importants dans ma communication. Au début, une grande partie des clients de ma boutique provenait de ma page Facebook « Ma Peste Adorée ». J'ai rapidement compris l'intérêt de développer ma communauté. Mais j'ai donné à ma page une personnalité, un peu « Peste ». Je veux dire que je ne suis pas tout le temps en train de dire « achetez». Chez moi ça parle aussi de découvertes, je poste des photos des bijoux en cours de création ou des (vrais) cupcakes que j'ai fait pendant le week-end... Au final, ma communauté compte plus de 2000 fans en 2 ans d'activité, je suis plutôt fière !

Au quotidien, quelles sont les tâches qui te sont le plus difficile ?

Le plus dur est de gérer le temps et tous les projets que j'aimerais mener à bien. Les bijoux ne sont pas ma seule activité mais je dois y passer pas mal de temps mine de rien. Entre la création, la confection, le montage puis les photos, les fiches produits sur la boutique et les articles sur le blog...
Et je ne parle pas des réseaux sociaux, du contact avec les autres créatrices, le travail de référencement … J'aimerais passer plus de temps à réfléchir aux nouvelles collections ou aux nouveaux projets. J'essaye de m'organiser et de trouver des solutions pour les mois à venir !

T'arrive-t-il de regretter, de douter dans ton aventure ?

Regretter non, douter oui. Quand je vois que j'ai des projets depuis des mois dans les cartons et que je n'ai pas le temps de les développer, je me demande si j'arriverai à tout faire. Et puis mon activité est dévorante, c'est dur de décrocher ! Parfois j'aspire à plus de calme, mais ça ne dure jamais longtemps.

Quels sont tes projets à plus ou moins long terme ?

Justement, j'ai des projets pour ma boutique en ligne. Pour mes bijoux, je voudrais plus de mélanges de matières. Et je voudrais aussi développer la vidéo sur ma boutique, car c'est mon premier métier et c'est vraiment dommage de ne pas s'en servir. Ça prend du temps mais je crois que ça vaut vraiment le coup.

Quelques infos sur Ma peste adorée


Visitez le site : http://www.mapesteadoree.fr/boutique/

La fiche sur e-komerco : Ma peste adorée

Twitter : https://fr.twitter.com/mapesteadoree