Interview de Julie Pawlak, co-fondatrice de Las Gringas

Julie Pawlak, co-fondatrice de Las GringasJulie Pawlak est la fondatrice avec Myriam Fernandez du site Las Gringas, un site de ecommerce en Bolivie qui commercialise vêtements et accessoires de mode inspirés de l'artisanat Andin et au service du commerce équitable.

Las Gringas
www.mode-ethnique-amerique-du-sud.com dans la catégorie Prêt-à-porter

Bonjour Julie, peux-tu nous résumer Las Gringas ?

Bonjour Fabrice,

Las Gringas, c'est l'aventure de deux amies, Myriam Fernandez et moi-même, qui ont une passion commune... la mode !
Vivant toutes deux en Bolivie, les idées ne manquaient pas et nous avons donc eu envie de proposer des vêtements et des accessoires, tels que nous les aimons pour nous-mêmes. L'artisanat andin n'est plus à présenter et nous avons donc l'ambition de nous en inspirer, ainsi que des matières locales nobles et naturelles (alpaga, cuir de lama, aguayo...), pour les adapter aux tendances du marché occidental.

Nos produits sont proposés PAR des Gringas POUR des Gringas.


Que représente pour toi le commerce équitable et comment le ecommerce t'aide à véhiculer ton action ?


Une approche équitable de la commercialisation de nos produits s'est imposée dès le départ. Las Gringas ne souhaite pas forcément faire du commerce équitable labellisé mais il s'agit plus pour nous d'une question de bon sens. Nous travaillons directement avec les producteurs pour diminuer nos coûts et être compétitives. Nous sommes également convaincues qu'une collaboration efficace et durable passe par un respect des personnes avec qui nous traitons. Nous travaillons donc en Bolivie principalement avec des groupes de femmes de la ville de El Alto et ceci assure un revenu régulier à leurs familles. Un groupe de femmes de la prison de La Paz collabore également avec Las Gringas. Ceci leur offre une opportunité de réinsertion à la sortie en les formant notamment au tricot.

Le ecommerce nous permet de toucher un public large et à priori sensible à l'artisanat andin et à un commerce plus équitable. Il s'agit alors d'un engagement politique pour certains consommateurs et le fait de pouvoir acheter directement en Bolivie leur permet de contourner la grande distribution, tout en conservant un prix raisonnable pour un produit éthique et original.

Comment s'est passé la création de cette entité ?


Une fois la décision de se lancer prise et les idées de produits à proposer à peu près définies, nous avons commencé par identifier les fournisseurs avec lesquels nous voulions travailler. Cette étape a été longue mais elle était la clé pour nous de la réussite. Il nous fallait trouver des interlocuteurs fiables aussi bien au niveau qualité des produits que respect des délais. Nous avons immédiatement privilégié des petites structures, travaillant principalement avec des groupes de femmes de El Alto, ville satellite de La Paz, où est concentrée la population la plus pauvre de la capitale.

Nous sommes ensuite partie en promotion en Europe et à New York où nous avons eu la chance de trouver des boutiques qui nous ont fait confiance pour proposer notre première collection pour l'hiver 2009-2010. Ceci nous a permis d'asseoir notre collaboration avec nos partenaires locaux de manière rapide et avec des quantités relativement importantes pour un début.
C'est ensuite que nous avons développé le site web localement avec un designer et des programmeurs boliviens. Notre boutique en langue française est donc en ligne pour les particuliers depuis 1 mois et la version anglaise arrive très prochainement.

Nous pouvons donc passer au référencement de notre site, phase primordiale dans le développement d'un e-business, pour arriver à une grande visibilité rapidement et ainsi capter un maximum de clients potentiels pour la saison hivernale occidentale.

En parallèle, nous élaborons actuellement nos catalogues boutiques pour la collection Las Gringas 2010-2011.
Venant l'une du domaine du marketing et l'autre du référencement de sites internet de tourisme, nos compétences complémentaires nous permettent d'avancer vite dans ces deux domaines.

Et demain, qu'est-il prévu pour Las Gringas ?


L'idée à terme de Las Gringas est de créer une marque à l'image de l'Amérique latine dans son ensemble. Nous envisageons de développer une offre de mode mexicaine et de mode brésilienne dans les années à venir. L'Argentine, le Guatemala pourraient bien nous inspirer rapidement également...

Merci Julie pour nous avoir fait partager ton expérience.

Quelques infos sur Las Gringas


Visitez le site : http://www.mode-ethnique-amerique-du-sud.com/

La fiche sur e-komerco : Las Gringas

Twitter : https://twitter.com/LasGringasEtnic