Interview de Laurence Moulin, fondatrice d'Abonéobio

Laurence Moulin, fondatrice d'AbonéobioIl faut s'entourer, ce que je m'efforce toujours de faire mais quand on démarre ce n'est pas si évident de repérer les compétences........

Aboneobio, le déclic de la pratique bio
www.aboneobio.com dans la catégorie Produit biologique

Bonjour Laurence, peux-tu nous raconter ton parcours en quelques mots ?

Je suis une maman de 3 filles (17, 14 et demi et 12 ans) et j'ai découvert le commerce équitable au début des années 2000, puis la bio et l'abonnement au panier de fruits et légumes.
Suite au reportage Envoyé Spécial sur les dangers de la cosmétique en mars 2005, j'ai commencé à m'interroger sur la composition des produits qu'on se met quotidiennement sur la peau (gel douche, shampoing, crème, dentifrice, mais aussi lessive, produits vaisselle, produits de ménage ...) et finalement, en creusant on constate que notre quotidien est bourré de substances chimiques et dans le même temps les cancérologues nous alertent en affirmant désormais qu'1/3 des cancers est du à la pollution du quotidien.
J'ai donc décidé de m'attaquer à ce que je considère comme un scandale sanitaire, au même titre que l'amiante ou le sang contaminé : on nous ment en mettant sur le marché des produits de consommation courante bourrés de substances chimiques nocives.
Comme les femmes sont les moteurs d'achats, mais que dans le même temps elles jonglent avec des agendas très serrés (entre le boulot, les enfants, la maison, la famille, ..), j'ai donc réfléchi à une solution qui soit pratique pour les aider à laisser tomber les produits classiques qu'on a tous dans nos placards et à les remplacer par des produits à la fois sains, et respectueux de l'environnement. De là est né, abonéobio ! Un service clé en main pour une an de produits livrés à domicile, avec à la base des produits testés en famille pendant plus d'un an, et sélectionnés pour leur efficacité (en plus des garanties liées au bio)

Comment es-tu arrivée dans le e-commerce ?

C'est ce projet d'aboneobio qui m'y a conduit. Je voulais toucher un maximum de personnes dans un esprit de site communautaire, et le web permet précisément ces échanges. J'ai découvert ce qu'était un site e-commerce en 2006 quand j'ai commencé à travailler sur mon projet.

Quel est le concept d'aboneobio ?

Il s'agit d'amener à raisonner global à l'échelle d'une famille et sur un an. Abonéobio propose un service d'abonnement qui permet de couvrir les besoins d'une famille pendant un an en cosmétiques bio (gel douche, shampoing, savon, ....) et produits d'entretien bio pour la maison (lessive, vaisselle, ménage).
Les produits mis au panier sont ensuite répartis dans 4 colis sur l'année. le panier est réglé en 4 ou 12 fois sans frais, avec une réduction automatique de 3 à 10 % selon la valeur du panier, et les frais de ports sont offerts pour les 4 expéditions, sachant que les colis sont souvent assez lourds (15/25 kgs) et que la livraison est faite par TNT en 24h, à domicile, en points relais ou au bureau. Il est aussi possible d'acheter à l'unité sur aboneobio, sans passer par le mode abonnement, ou d'opter pour des packs déjà prêts.
En savoir plus sur les avantages du concept d'aboneobio : http://www.aboneobio.com/concept_aboneobio.php

Quels sont les produits qui rencontrent le plus de succès ?

Les basiques, gel douche, shampoing, lessive écologique (poudre ou liquide), produits bio pour la vaisselle, le tout net qui sert à tout nettoyer dans la maison, le gel WC, ...Je propose aussi des grands conditionnements en 5 litres.

Quel est ta vision du commerce équitable ?

C'est une vaste question, je vais résumer en disant qu'il s'agit du partage de la valeur ajoutée, et je vous renvoie sur l'un de mes articles : Le commerce équitable ou l'enjeu du partage de la valeur ajoutée

Quelle est pour toi la principale difficulté au quotidien ?

Le temps à passer sur le blog pour garder un contenu de qualité, car aboneobio c'est une boutique en ligne et un blog qui pose le regard d'une femme sur la consommation durable et dont les articles ont aussi pour but d'aider chacun à cheminer vers une autre consommation.

Tu sembles très impliqué dans l'association des mampreneurs, pourquoi ?

Les mampreneurs sont des femmes qui assument à la fois leur vie de mère et celle d'entrepreneuse. Et c'est difficile au quotidien. Nous avons des qualités à exprimer, et le réseau permet d'échanger, de valoriser des savoirs faire, de s'enrichir, avec des actions souvent toutes simples mais tellement utiles.

Si tu devais démarrer un nouveau projet e-commerce, quelles erreurs ne referais-tu pas ?

L'externalisation n'est pas évidente quand on démarre et je me suis faite avoir par la 1ère agence qui a travaillé sur le projet et n'a jamais terminé son job, malgré la signature d'un cahier des charges très détaillé.
Il faut s'entourer, ce que je m'efforce toujours de faire mais quand on démarre ce n'est pas si évident de repérer les compétences. Le business se développe et beaucoup n'ont pas d'éthique, ce qui est évidemment regrettable.

Quels conseils donnerais-tu à quelqu'un qui veut se lancer ?

Prendre le temps de bien préparer son projet, s'entourer, ne pas croire qu'ouvrir le site internet suffit à avoir des acheteurs, ce n'est pas une fin en soi mais juste le début de l'aventure...

Quelques infos sur Aboneobio, le déclic de la pratique bio


Visitez le site : http://www.aboneobio.com/

La fiche sur e-komerco : Aboneobio, le déclic de la pratique bio

Twitter : http://twitter.com/#!/aboneobio