Interview de Nathalie Richard, créatrice du site chaussures35.fr

Nathalie Richard, créatrice du site chaussures35.frLes limites de l’exercice, c’est justement ce fameux écran. Je pense qu’il faut plus de temps dans le e-commerce pour que se noue une relation de confiance sereine entre le commerçant et le client.....

Chaussures 35
www.chaussures35.fr dans la catégorie Chaussures

Bonjour Nathalie, avant d'être e-commerçante que faisais-tu ?

Après avoir étudié en école d’agriculture j’ai exercé pendant 15 ans un job de commerciale pour différentes entreprises agro-alimentaires. Je négociais auprès des circuits dits traditionnels tels que des grossistes et en centrale d’achat auprès de la grande distribution.

Des boutiques en ligne de chaussure, il y en a à foison mais toi, tu sembles t'être engagée dans un concept original, peux-tu nous en parler ?

C’est vrai qu’il y a pléthore de boutiques en ligne de chaussure, mais force est de constater que les femmes qui chaussent du 35 sont moins bien loties que des pointures « standards ».
Chaussant moi- même cette taille, habitant une grande ville, Nantes, j’étais malgré tout frustrée de l’offre de moins bonne qualité pour une personne de ma taille. L’étude de marché que j’ai réalisé en avant-projet m’a conforté dans l’idée qu’un réel besoin n’était pas pourvu. J’ai alors décidé de me lancer dans l’aventure.
C’est ainsi qu’est né chaussures35, une des plus petites boutiques en ligne de chaussure qui a l’audace de ne proposer qu’une pointure unique : le 35.

Dirais-tu que vendre en ligne, cela reste uniquement virtuel ?

Derrière les écrans, des personnes de chairs et de sang investissent nos univers, en parlent, nous écrivent, nous téléphonent parfois, ils s’approprient ce que nous leur proposons. La virtualité est un fait mais des relations réelles se nouent entre les internautes et la e-commerçante que je suis devenue.
Un univers purement virtuel ne provoque pas d’échanges, le site internet en provoque…

Tu es mampreneur, est-ce que cela compte beaucoup pour toi et dans ton quotidien ?

C’est l’arrivée de ma fille qui a été l’élément déclencheur de mon changement totale de vie. C’est à elle que je dois cette évolution. Au sein de l’association des mampreneurs, je rencontre et échange avec des femmes formidables, qui à l’instar de mon expérience, ont souhaitées elles aussi, créer leur entreprise, afin d’être aussi plus disponibles pour leurs enfants.
Nous nous retrouvons régulièrement à Nantes au sein du groupe des mampreneurs de l’ouest. Nous mutualisons nos énergies pour créer des évènements.
Par exemple, je vous invite à nous visiter les 09 et 10 novembre prochain à la maison de quartier rue Emile Péhant à Nantes afin d’assister à des conférences et expos via les réalisations de chacune. Les petites pourront entre autres essayer des escarpins taille 35 !

Jongler entre la maman et la chef d'entreprise, au final est-ce assez aisé ?

C’est très difficile. C’est un choix de vie exigeant qui demande une énergie sans faille. Vous cumulez les impératifs familiaux avec les impératifs de chefs d’entreprise. Etre entrepreneur n’est pas synonyme de sinécure. Quand vous faites ce choix, vous savez pertinemment que les choses ne seront pas si simples, mais, parallèlement à cette prise de décision, vous vous devez de le concrétiser.
Ce n’est pas du jusqu’au-boutiste, c’est un besoin de se réaliser, de créer, de vivre une certaine forme d’indépendance au travers de ses réalisations, qu’elles soient familiales et professionnelles.

Justement, au quotidien comment se passe tes journées ?

Après avoir ingurgité de bonnes doses de café noirs, petit tour obligé dans mon back office, lectures de mails, google analytics… je dépose ma puce chez sa nounou et prépare les commandes de mes clientes. Actuellement je travaille beaucoup mon référencement, cherche à faire connaitre mon e- shop, prévois l’assortiment de la future gamme de sandales en 35.
Il y a quelques jours j’ai parcouru des salons de la mode, passée du temps avec ma photographe à shooter la nouvelle collection. Les journées sont très diversifiées.

Quels sont les points qui te paraissent le plus compliqué dans ton aventure e-commerce ?

Le plus ardu c’est cette notion de confiance, d’assurance que je dois faire passer auprès de mes prospects et clientes. Je suis sincère quand j’écris que je souhaite les chouchouter, que j’espère qu’elles retrouveront le gout du shopping chaussures en visitant ma boutique, que les escarpins que je leur propose sont de qualité. Les limites de l’exercice, c’est justement ce fameux écran. Je pense qu’il faut plus de temps dans le e-commerce pour que se noue une relation de confiance sereine entre le commerçant et le client.

Un des autres aspects auquel on ne se rend pas compte en tant que simple internaute, c’est la prégnance d’un certain moteur de recherche qui rend les petits e-commerçants fragiles de par une trop grande dépendance à cet outil.

Avec le recul, y a-t-il des choses que tu ferais autrement si tu devais recommencer ?

Avec des si je referai le monde, je serai déesse de la beauté et de l’intelligence. Aves des si, je serai reine d’Angleterre ou star de cinéma. Avec des si, je jonglerai avec les mots comme on jongle avec des quilles. Avec des si le monde serait extraordinaire, fabuleux, paradisiaque. Avec des si ça se saurait que le jardin d’Eden se situe sur notre bonne vieille planète ?

Etre un "petit" e-commerçant dans la jungle des boutiques en ligne dont certaines avec de gros moyen, cela te semble-t-il difficile ?

La « petite » e-commerçante que je suis, est parfaitement lucide sur la fragilité de son entreprise par rapport à des colosses qui possèdent ce que je n’ai pas : de l’argent ! Il est encore trop tôt pour moi, de crier victoire, peut-être ne serais-je plus présente sur la toile en 2013 ou 2014…
Mais, une chose dont je suis certaine : n’ayez pas peur des « gros ». Ayez de l’audace, de l’ambition, l’énergie est la mère de toute vertu, quoiqu’il advienne, à la mesure de vos pas, avancez et vous vaincrez…

Merci beaucoup pour ce moment star attitude ;)

Quelques infos sur Chaussures 35


Visitez le site : http://www.chaussures35.fr/

La fiche sur e-komerco : Chaussures 35

Twitter : https://twitter.com/chaussures35